top of page
  • Photo du rédacteurL'ilot Chiens

Le chien fugueur : mon chien fugue, que faire ? Comprendre et réagir !


chien fugueur


Mon chien fugue, que faire ? Tous nos conseils pour comprendre et réagir !


Une fois de plus en rentrant à la maison vous vous apercevez que votre chien à ENCORE prit la poudre d'escampette ! Cela vous inquiète, vous chagrine, vous met en colère...


Cette absence doit être considérée comme une urgence en éducation à traiter. Non seulement le chien risque sa vie durant son errance, mais risque également de provoquer de graves accidents mortels dont vous seriez tenu pénalement responsable.


Intéressons nous à la source du problème : Pourquoi le chien abandonne et quitte subitement son milieu de vie ?


  • Par manque de stimulations, par ennuie :


C'est l'une des premières causes pour lesquelles le chien est tenté de partir. Nos chiens ont besoin de faire des exercices, d’être stimulé physiquement et mentalement. Le chien est une espèce qui a besoin de renifler, d’analyser,  de voir le monde pour se sentir bien, d'être en interaction avec son maître. Si vous ne comblez pas ses besoins quel intérêt as t-il à rester auprès de vous ? Variez les dépenses et privilégiez la qualité à la quantité.


  • L'instinct de chasse : pour certaines races dont la génétique est très puissante, la poursuites des chats, des autres chiens des vélos... peuvent favoriser ce comportement fugueur.


  • L'instinct de reproduction : dès la puberté, essentiellement chez les mâles


  • Peur panique : Lorsque le chien fuit par peur notamment durant les épisodes d'orages, de feux d'artifices. Le chien est en détresse et cherche à échapper à sa peur en courant ailleurs pour s'y réfugier.


  • Le changement de milieu : le chien à perdu ses repères et peut être perturbé. Cela peut opérer durant un changement de maison lors de vos déplacements/ vacances, ou lors de modifications dans les rapports sociaux comme par exemple, l'arrivée d'un enfant, d'un autre chien.


Comment y remédier ? Quelques conseils 


  • Stimuler votre chien suffisamment en fonction de sa génétique et de son tempérament. 

  • Des ballades, des rencontres avec des congénères équilibrés, des activités partagés avec vous comme, l'agility, les jeux de pistages, les tricks, l'obéissance : qui sont des sources importantes de stimulations et qui entretiennent votre relationnel.


  • Une bonne éducation, des consignes et des règles claires à la maison comme en extérieur. 


  • Lui apprendre les limites de territoires, le rappel


  • Limiter les points de sorties : Il est évident que si votre jardin n'est pas clôturé ou en mauvais état, le chien plus aisément se faire la malle ! 




En bref...


N’ignorez pas les fugues de votre chien car elles sont révélatrices de son état émotionnel. 


Évitez de laisser votre chien dans le jardin sans surveillance. On ne compte plus le nombre de vols de chiens sans surveillance dans leur jardin ces dernières années. Il y en a tous les jours. Alors, protégez le ! 


Quoi qu’il arrive, ne le disputez surtout pas quand il revient. Cela ne sert à rien, il ne comprendra même pas pourquoi vous êtes fâché. Il saura simplement que vous êtes en colère et ne fera pas le lien avec vos actions. Apprenez lui le rappel de manière positive. 


N’hésitez pas à faire appel à un professionnel de l’éducation et du comportement canin. 





éducatrice canine bretagne

Si vous souhaitez apprendre à éduquer votre chien et éviter de faire des erreurs, contactez moi ! Je suis Gaëlle Guillaume, votre professionnelle en dressage / éducation canine (obéissance de base) et comportements canins (gestion du troubles du comportements). Vous bénéficierez d'un programme personnalisé à 100% à vous et votre chien. 





Situé à Tréguidel dans les Côtes d'Armor en Bretagne Nord, près de Saint Brieuc, Binic, Pordic, Saint Quay Portrieux, Plouha, Paimpol.  



6 vues

Comentarios


bottom of page